Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas
Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas
Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas
  • Charger l'image dans la galerie, Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas
  • Charger l'image dans la galerie, Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas
  • Charger l'image dans la galerie, Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas

Médaille - GIUSEPPE GARIBALDI GUERRE DE INDÉPENDANCE ITALIENNE - 1859, par Franky Magniadas

Prix normal
€29,90
Prix réduit
€29,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/GIUSEPPE GARIBALDI NE A NICE EN 1807. Buste à gauche.

r/GUERRE DE L’INDEPENDANCE ITALIENNE / (1859). Couronne de chêne et de laurier avec au centre VICTOR-EMMANUEL / QUE LA / VOLONTÉ NATIONALE / A CHOISI / POUR NOTRE CHEF / SUPREME / M’ENVOIE AU MILIEU / DE VOUS POUR / VOUS ORGANISER / DANS LES / BATAILLES / PATRIOTIQUES / PROCLAMATION / AUX LOMBARDS.

Tranche lisse-  Etain – 50 mm – 44.55g

Giuseppe Garibaldi (1807/1882) a voué sa vie à la défense des causes patriotiques. C’est au cours de ses voyages que naît son désir d’une Italie unifiée. Sa première tentative de révolte aux côtés des mazziniens de Gênes échoue, ce qui lui vaut de devoir quitter l'Italie en 1835. Au cours de son exil en Amérique du Sud, il mène ses premiers grands combats insurrectionnels (au Brésil et en Uruguay notamment), aidé d'une légion italienne vêtue des désormais célèbres chemises rouges.

De retour en Europe en 1848, sa réputation lui permet de devenir général de l'armée du gouvernement provisoire de Milan qui combat l'occupation autrichienne. Il est élu député de la nouvelle république. Face aux attaques du Pape et de ses alliés, la république ne dure que quelques mois. Giuseppe Garibaldi est contraint à un nouvel exil. En 1860, lors de l'expédition des Mille, il combat victorieusement le Royaume des Deux-Siciles. Il continue de combattre durant des années jusqu'au rattachement de Rome à l'Italie en 1870.

Garibaldi apporte ensuite son aide à la France après la capitulation de Napoléon III en 1870. Il devient commandant de l’armée des Vosges et sort victorieux de la guerre contre les prussiens, aidé par ses deux fils. De retour au pays, c’est en tant que député de Rome qu’il termine ses jours.

Giuseppe Garibaldi est considéré comme un des principaux artisans de l'unification italienne.