2 euro BELGIQUE 2012 - 75 ans du concours Reine Elisabeth
2 euro BELGIQUE 2012 - 75 ans du concours Reine Elisabeth
  • Charger l'image dans la galerie, 2 euro BELGIQUE 2012 - 75 ans du concours Reine Elisabeth
  • Charger l'image dans la galerie, 2 euro BELGIQUE 2012 - 75 ans du concours Reine Elisabeth

2 euro BELGIQUE 2012 - 75 ans du concours Reine Elisabeth

Prix normal
€5,50
Prix réduit
€5,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

La partie intérieure de la pièce présente le logo du concours Reine Élisabeth superposé sur une représentation du profil gauche de la souveraine, qui a créé le concours musical en 1937. La marque du graveur (une plume) se trouve sur la gauche et la marque d’atelier (un portrait de l’archange Gabriel) sur la droite de la pièce. L’inscription « QUEEN ELISABETH COMPETITION » (concours Reine Élisabeth) forme un demi-cercle le long du bord inférieur de la pièce, les années « 1937 - 2012 » marquant les 75 ans du concours étant inscrites le long du bord supérieur. Les lettres « BE » à droite de l’image indiquent le pays d’émission.
L'anneau externe de la pièce représente les douze étoiles du drapeau européenne.

Tirage : 5 000 000 exemplaires

Pièces neuves UNC - vendues sous sachet individuel

Le Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique (CMIREB), communément appelé concours Reine Élisabeth, est un concours destiné à récompenser des instrumentistes, pianistes, violonistes et violoncellistes (depuis 2017), en alternance, d'une année à l'autre, des chanteurs à partir de 1988 et des compositeurs à partir de 1953, tour à tour selon les années. C'est l'un des plus prestigieux du monde et les lauréats sont souvent assurés de faire une brillante carrière de soliste. Le comte Jean-Pierre de Launoit en était le président jusqu'à son décès le 12 novembre 2014, son successeur, le baron Jan Huyghebaert est entré en fonction le 26 novembre 20141.

Après le décès de la reine Élisabeth de Belgique en 1965, c'est la reine Fabiola qui devient la présidente d'honneur du CMIREB jusqu'en 2013. En 2014, à l'occasion de la session de chant, la reine Mathilde reprend le flambeau.