2001 - BF N° 39 - Le siècle au fil des timbres : sciences - Neuf ** / La Bourse aux Collections Philatélie Melun

2001 - BF N° 39 - Le siècle au fil des timbres : sciences - Neuf **

Prix normal
€8,50
Prix réduit
€8,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Série YT n° 3422/3426

185 x 245

La pénicilline est une toxine synthétisée par certaines espèces de moisissures du genre Penicillium et qui est inoffensive pour l'humain. Elles n'ont été introduites pour des thérapies qu'à partir de 1941, treize ans après la découverte de la pénicilline G. La pharmacie allemande avait préféré pour sa part s'orienter dans la voie des sulfamidés. Les pénicillines sont utilisées dans le traitement d'infections bactériennes, principalement contre des bactéries à Gram positif. La pénicilline (pénicilline G) fut découverte le 3 septembre 1928, concentrée et surtout nommée par le Britannique Alexander Fleming.

L'acide désoxyribonucléique, ou ADN, est une macromolécule biologique présente dans toutes les cellules ainsi que chez de nombreux virus. L'ADN contient toute l'information génétique, appelée génome, permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants. C'est un acide nucléique, au même titre que l'acide ribonucléique (ARN). Les acides nucléiques sont, avec les peptides et les glucides, l'une des trois grandes familles de biopolymères essentiels à toutes les formes de vie connues.

Un laser (acronyme issu de l'anglais light amplification by stimulated emission of radiation qui signifie « amplification de la lumière par émission stimulée de radiation ») est un système photonique. Il s'agit d'un appareil qui produit un rayonnement lumineux spatialement et temporellement cohérent reposant sur le processus d'émission stimulée. La lumière du laser est aussi appelée lumière cohérente. Au xxie siècle, le laser est plus généralement vu comme une source possible pour tout rayonnement électromagnétique, dont fait partie la lumière. Les longueurs d'onde concernées étaient d'abord les micro-ondes (maser), puis elles se sont étendues aux domaines de l'infrarouge, du visible, de l'ultraviolet et commencent même à s'appliquer aux rayons X.

De 1957 à 1965, l'U.R.S.S. devancera ses adversaires américains en accomplissant la plupart des grandes 1ère spatiales : Spoutnik-1en 1957, la chienne Laïka - Spoutnik-2 en 1957, les sondes lunaires Luna-1 à 3 en 1959.
Le 12 avril 1961, à 9 h 7 min, une fusée Sémiorka surmontée du vaisseau Vostok-1, ayant à bord Iouri Alexeïevitch Gagarine, décolle de la base de Baïkonour. Quatorze minutes plus tard, le vaisseau est sur une orbite elliptique de 181 kilomètres de périgée et de 327 kilomètres d'apogée. Gagarine effectue une révolution autour de la Terre et, à 10 h 55 min, 108 minutes après le lancement, il se pose en parachute dans un champ à 25 kilomètres au sud-ouest d'Engels (aujourd'hui Pokrovsk), dans la région de Saratov. Pour la première fois, un homme est allé dans l'espace.

Une carte à puce est portant au moins un circuit intégré capable de contenir de l'information. Le circuit intégré (la puce) peut contenir un microprocesseur capable de traiter cette information, ou être limité à des circuits de mémoire non volatile et, éventuellement, un composant de sécurité (carte mémoire). Le premier brevet concernant un dispositif de type carte à puce (mémoire sécurisée) est déposé le  par le Français Roland Moreno.