50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974
50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974
50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974
  • Charger l'image dans la galerie, 50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974
  • Charger l'image dans la galerie, 50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974
  • Charger l'image dans la galerie, 50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974

50 Francs Racine type 1962 - 07/02/1974

Prix normal
€24,90
Prix réduit
€24,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Série H.241 n° 23740

Fay.64/26

A/Buste de Jean Racine d'après une gravure de Jean Daullé. Au centre figure l'abbaye de Port-Royal des Champs ; en bas à gauche les armoiries choisies par Jean Racine à son anoblissement en 1674 : « d’azur au cygne d’argent ».

R/Buste de Racine d'après la gravure exécutée en 1840 par Ferdinand Delannoy (1822-1887) d'après un dessin de Gustave Staal (1817-1882). En arrière-plan, La Ferté-Milon, lieu de naissance du dramaturge, est représentée.

Le filigrane représente la tête d'Andromaque en référence à la tragédie écrite par le poète.

160 × 85 mm.

Billet vendu sous étui individuel

Photos contractuelles

Jean Racine (1649/1699) est un auteur, dramaturge et poète français. Issu d'une famille relativement modeste, orphelin à l'âge de 3 ans, il est pris en charge par les Solitaires de Port-Royal, jansénistes, lui assurant une éducation religieuse et littéraire. Jean Racine s'oriente rapidement vers le théâtre et écrit sa première pièce en 1660. Il se rapproche de plus en plus des milieux mondains et littéraires et noue de nombreuses relations avec des membres influents de l'entourage du roi Louis XIV.  Il construit sa renommée sur des pièces épurées portées par les passions humaines, où la tristesse et la fatalité sont incontournables. Le public de l'époque se divise entre les adeptes de la rupture créée par Racine, et les fidèles de la tragédie de Corneille. Les faveurs de la Cour, en particulier de Madame de Montespan font l'ascension sociale et économique de l'auteur, qui est élu à l´Académie Française en 1672 et anobli deux ans plus tard.