ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913 / La Bourse aux Collections Numismate Melun
ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913 / La Bourse aux Collections Numismate Melun
ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913 / La Bourse aux Collections Numismate Melun
  • Charger l'image dans la galerie, ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913 / La Bourse aux Collections Numismate Melun
  • Charger l'image dans la galerie, ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913 / La Bourse aux Collections Numismate Melun
  • Charger l'image dans la galerie, ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913 / La Bourse aux Collections Numismate Melun

ALLEMAGNE - 2 MARK Guillaume II - Déclaration de guerre de la Prusse contre Napoléon - 1913

Prix normal
€25,90
Prix réduit
€25,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

100ème anniversaire de la déclaration de guerre des Prussiens contre Napoléon

Argent

28 mm

KM.532

Pendant la guerre contre la sixième coalition de 1812 à 1814, Napoléon Ier doit d'abord combattre la Russie, alliée du Royaume-Uni et des insurgés espagnols et portugais. Puis à partir de 1813, à la suite de la défaite française en Russie, la Prusse, certains états allemands et la Suède rejoignent la coalition anti-française. La guerre est marquée par la désastreuse campagne de Russie pendant laquelle au cours de la dramatique retraite de Russie en 1812 la plus grande partie de l'armée napoléonienne est anéantie.
La guerre se poursuit par la campagne d'Allemagne avec la défaite française à l'occasion de gigantesque Leipzig en 1813.Enfin, en 1814, se déroule la campagne de France qui, malgré la grande activité militaire de Napoléon, aboutit à la défaite française et à la première abdication de Napoléon Ier en avril 1814. La France vaincue signe le premier traité de Paris.