ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome
ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome
ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome
  • Charger l'image dans la galerie, ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome
  • Charger l'image dans la galerie, ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome
  • Charger l'image dans la galerie, ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome

ANTONIN LE PIEUX (138/161) - SESTERCE, 146, Rome

Prix normal
€450,00
Prix réduit
€450,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/ANTONINVS AVG PIVS PP TP P. Tête laurée à droite

R/COS III SC. Antonin coiffé d'un nimbe radié, debout à gauche en habit militaire, tenant une branche d'olivier et une haste.

Superbe patine noire.

Bronze - 30 mm - 26.62g - C.318 - RIC.765

Antonin le Pieux, Titus Aurelius Fulvus Boionius Antoninus est un Empereur romain de 138 à 161 ap. J.-C. Issu d'une famille originaire de Nemausus (Nîmes), Antonin le Pieux a été adopté par l'empereur Hadrien et lui a succédé à la tête de l'empire romain en 138, à cinquante ans passés.

Il régna ainsi 23 ans, il est devenu le père du peuple et de l’Empire : il fit cesser les persécutions de chrétiens mais garda une tolérance méfiante, il supprima aussi les lois qui interdisaient la pratique de la religion Juive. Il adoucit considérablement la législation des esclaves, abolit la torture et assouplit le statut de la femme.
On lui doit notamment le mur d'Antonin dans le nord de la Grande-Bretagne, construit en 142 ap. J.-C.

Vers l'année 112, à 25 ans, Antonin épouse Faustine la fille d'un sénateur, M. Ennius Verus, avec laquelle il a plusieurs enfants. En dépit de sa puissance, Antonin a dû supporter l'inconduite de sa femme Faustine dite l'Ancienne. Il lui a malgré tout accordé l'apothéose, l'élevant à sa mort, en 141,  au rang des déesses en édifiant un temple en son honneur, la même année. Leur seul enfant survivant, une fille appelée Faustine la Jeune, a épousé Marc Aurèle et donné le jour à Commode.

Comblés par sa sage administration, les Romains ont donné son nom aux empereurs du IIe siècle qui ont porté Rome à son apogée, les Antonins : Nerva (96-98), Trajan (98-117), Hadrien (117-138), Antonin (138-161) et Marc Aurèle (161-180). Il est courant aussi d'évoquer pour les décrire le siècle des Antonins. Il s'achève sur le règne malheureux de Commode (180-192).