CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV
CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV
CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV
  • Charger l'image dans la galerie, CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV
  • Charger l'image dans la galerie, CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV
  • Charger l'image dans la galerie, CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV

CONSTITUTION (1791/1792) - MONNERON au Pacte Fédératif de 5 SOLS, second type - 1792, An IV

Prix normal
€49,90
Prix réduit
€49,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/VIVRE LIBRES - OU MOURIR de part et d'autre d'un cartouche ovale figurant la scène du serment de la Fête de la Fédération avec PACTE FÉDÉRATIF, signé DUPRÉ F. A l'exergue 14 JUILLET. / 1790

R/MONNERON FRÈRES NÉGOCIANS A PARIS. // 1792. Au centre  MÉDAILLE / DE CONFIANCE / DE CINQ-SOLS / REMBOURSABLE / EN ASSIGNATS / DE 50#. ET / AU DESSUS / L'AN IV. DE LA / LIBERTÉ en neufs lignes.

Sur la tranche : DEPARTEMENS (sans T) DE PARIS. RHONE ET LOIRE. DU GARD. &c

Cuivre - 39 mm - 27.87g - VG.291

La « banque Monneron », dite en réalité « Monneron frères négociants », est un établissement financier créé par une famille de négociants français qui obtint en 1792 le droit de frapper une monnaie de cuivre qui portait l'inscription Monneron Frères d'où leur désignation de « monneron ». Inventeurs de la première monnaie de nécessité française, les frères Monneron jouirent à leur époque d'une grande notoriété mais finirent ruinés. Ils s'illustrèrent entre-temps avec la création de la Caisse des comptes courants.