5 EURO ITALIE 2021 - Coincard BU - Ennio Morricone
5 EURO ITALIE 2021 - Coincard BU - Ennio Morricone
  • Charger l'image dans la galerie, 5 EURO ITALIE 2021 - Coincard BU - Ennio Morricone
  • Charger l'image dans la galerie, 5 EURO ITALIE 2021 - Coincard BU - Ennio Morricone

5 EURO ITALIE 2021 - Coincard BU - Ennio Morricone

Prix normal
€52,50
Prix réduit
€52,50
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/Sur le cœur un portrait du compositeur et chef d’orchestre italien Ennio Morricone ; sur la droite la signature de l’artiste graveur Maria Angela Cassol ; sur la couronne le nom du pays émetteur REPUBBLICA ITALIANA (en français RÉPUBLIQUE ITALIENNE).

R/Dessin rendant hommage à Ennio Morricone et à son métier de chef d’orchestre ; dans la partie supérieure la valeur faciale 5 EURO sur deux lignes ; dans la partie inférieure la lettre R de l’atelier de Rome et le millésime 2021

Bronzital et cupro-nickel - 9,50g - 27,50 mm

Tirage : 10 000 exemplaires

Ennio Morricone (1928/2020) : compositeur et chef d'orchestre italien, diplômé de l'Académie nationale de Sainte-Cécile de Rome, il a étudié la trompette et la direction d'orchestre. Tourné vers la musique classique, il débute cependant sa carrière en composant des arrangements pour des émissions radio, puis des premières musiques de film. 
Sa première composition pour le septième art date de 1961. Il s’agit d’un film de Luciano Salce intitulé Le Federal, long-métrage de comédie interprété par Ugo Tognazzi et Georges Wilson.Trois années plus tard, Ennio Morricone accède à la célébrité grâce à la musique qu’il signe pour le western-spaghetti de Sergio Leone Pour une poignée de dollars, avec son acteur fétiche Clint Eastwood. Le compositeur et le cinéaste en sont à leur première d’une série de collaborations débouchant sur des films à succès planétaire. Suivent en effet Et pour quelques dollars de plus (1965), Le Bon, la Brute et le Truand(1966), Il était une fois dans l'Ouest (1968), Il était une fois la révolution (1971), Mon nom est Personne (1973) et Il était une fois en Amérique (1984). Sergio Leone n’est pas le seul réalisateur à apprécier le travail d’Ennio Morricone : Pier Paolo Pasolini (Les Mille et une nuits, Des oiseaux, petits et gros, Les Contes de Canterbury, Salò ou les 120 journées de Sodome), Henri Verneuil (La Bataille de San Sebastian, Le Casse, Le Serpent, Peur sur la ville) , Sergio Corbucci (Le Mercenaire, Le Grand Silence, Compañeros) et Dario Argento (L'Oiseau au plumage de cristal, Le Chat à neuf queues, Le Syndrome de Stendhal) font régulièrement appel à ses talents de compositeur.