ITALIE  - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes
ITALIE  - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes
ITALIE  - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes
  • Charger l'image dans la galerie, ITALIE  - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes
  • Charger l'image dans la galerie, ITALIE  - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes
  • Charger l'image dans la galerie, ITALIE  - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes

ITALIE - Principauté de Lucques et Piombino - Elisa Bonaparte et Felix Baciocchi (1805/1814) 5 FRANCHI – 1808 Florence, grands bustes

Prix normal
€165,00
Prix réduit
€165,00
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/FELICE ED ELISA PP. DI LUCCA E PIOMBINO. Bustes accolés d'Élisa et Félix à droite .

R/PRINCIPATO DI LUCCA E PIOMBINO. 5 /FRANCHI dans une couronne d'olivier.

Argent 900 ‰ - 37 mm – 25.00g - LMN.1182

Sous scellé Zanirato

Félix Pascal Bacciochi (1762/1841) et d'abord sous-lieutenant au régiment de Royal-Corse en 1778, puis lieutenant aux chasseurs royaux corses en 1788, avant de passer dans les armées du Var et d'Italie (1794) où il est promu capitaine.

Il épouse en 1797 Elisa, la sœur de son chef Napoléon Bonaparte, malgré les réticences de celui-ci.

Sa carrière prend alors une tournure plus brillante, il est promu colonel en 1802, général de brigade en 1804, enfin général de division en 1809. Il est également fait sénateur en 1804, puis prince impérial en 1805.

Mari complaisant, il supporte avec sérénité les infidélités de sa femme et se satisfait de la voir gouverner les états qu'elle tient de l'Empereur : duchés de Lucques et de Piombino, puis grand-duché de Toscane. Lui-même se contente auprès d'elle d'un rôle qui oscille entre ceux d'aide de camp et de prince consort.

A la chute de l'Empire en 1815, il se retire d'abord à Trieste, puis, après la mort d'Elisa en 1820, à Bologne.