ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin / La Bourse aux Collections Numismate Melun
ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin / La Bourse aux Collections Numismate Melun
ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin / La Bourse aux Collections Numismate Melun
  • Charger l'image dans la galerie, ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin / La Bourse aux Collections Numismate Melun
  • Charger l'image dans la galerie, ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin / La Bourse aux Collections Numismate Melun
  • Charger l'image dans la galerie, ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin / La Bourse aux Collections Numismate Melun

ITALIE - Royaume de Sardaigne - Charles-Felix, 5 LIRES 1826 L - Turin

Prix normal
€74,90
Prix réduit
€74,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

CAR. FELIX D. G. REX SAR. CYP ET HIER. Tête nue à gauche

DVX SAB. GENVAE ET MONTISF. PRINC. PED &. Écu couronné entouré du collier de l'Ordre de l’Annonciade entre deux branches de chêne.

Argent

37 mm

24,64g

Charles-Félix de Savoie, dit « le Bien-Aimé » est le descendant direct d'Humbert 1er, dit Humbert-aux-Blanches-Mains, Charles-Félix, né à Turin, le 6 avril 1765, est le onzième enfant du roi Victor-Amédée III et de Marie-Antoinette Ferdinande de Bourbon. Rien ne permettait de penser qu'il pourrait un jour monter sur le trône. En effet, il a trois frères plus âgés que lui : Charles-Emmanuel qui règne de 1796  jusqu'à son abdication en 1802, et qui n'avait pas d'enfants; Victor-Emmanuel qui règne de 1802 à 1821 et n'avait que des filles; Maurice, duc de Montferrat, mort en 1799 sans descendance.

En 1821, il devient roi de Sardaigne, prince de Piémont, duc de Savoie et hérite des titres royaux de Chypre et de Jérusalem, à l'abdication de son frère Victor-Emmanuel Ier de Savoie. Charles-Félix était le dernier représentant de la branche aînée de la maison de Savoie. En 1821, il est préalablement nommé au poste de régent, pour le former au gouvernement du royaume, le représentant de la branche cadette des princes de Savoie-Carignan, en la personne de son cousin Charles-Albert de Savoie-Carignan (1798-1849 lui succède sur le trône du royaume de Sardaigne le 27 avril 1831.