LOUIS XVI - Jeton  - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724
LOUIS XVI - Jeton  - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724
LOUIS XVI - Jeton  - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724
  • Charger l'image dans la galerie, LOUIS XVI - Jeton  - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724
  • Charger l'image dans la galerie, LOUIS XVI - Jeton  - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724
  • Charger l'image dans la galerie, LOUIS XVI - Jeton  - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724

LOUIS XVI - Jeton - POLICE ET GENDARMERIE - Lieutenants criminels de robe courte - 1724

Prix normal
€69,90
Prix réduit
€69,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/LUD. XVI. REX CHRISTIANISS. Buste à gauche de Louis XVI, signé TREBUCHET.

R/FUCOS A PRÆSEPIBUS ARCENT et à l'exergue COMPe.DE Mr. LE LIEUTt. /  CRIMIl. DE ROBE COURTE /1724. Abeilles autour d'un ruche;

Argent - 31 mm - 9.45g - Fe.3251

Les lieutenants criminels de robe courte est une fonction créée, au XVIe siècle, pour aider à sécuriser Paris. Le prévôt de Paris était à l’origine de robe et d’épée. Pour cette raison, il présidait en robe le tribunal et chevauchait l’épée à la main à la tête de ses forces.

Le Parlement de Paris fit appel au roi pour qu’il trouve car le nombre de lieutenants ne suffisait plus pour garantir la sécurité.

Henri II constitua cette nouvelle fonction en qualité d’office. On l’appela lieutenant criminel de robe courte. En effet, à la différence du lieutenant criminel, il avait une robe plus courte, signifiant que son pouvoir de justice était réduit et portait plus fortement l’épée.

De cette manière, les lieutenants criminels de robe courte pouvaient instruire des affaires de la compétence du prévôt.