MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome
MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome
MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome
  • Charger l'image dans la galerie, MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome
  • Charger l'image dans la galerie, MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome
  • Charger l'image dans la galerie, MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome

MAXIMIEN HERCULE (286/310) - Antoninien, 286, Rome

Prix normal
€94,90
Prix réduit
€94,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/IMP. MAXIMIANVS P. F. AVG. Buste radié, drapé et cuirassé à droite.

R/IOVI CONSERVAT AVGG. Jupiter nu debout à gauche, le manteau sur l'épaule, tenant un foudre de la main droite et un sceptre long de la gauche

Billon - 23 mm - 4.24g - C.355

Magnifique exemplaire, bien centré

Soldat sorti du rang, Maximien (Marcus Aurelius Valerius Maximianus) est remarqué par Dioclétien pour ses capacités militaires. Il associé à l'Empire en 286 et reçoit le gouvernement de l'Occident. En 293, lorsque Dioclétien met en place le système de la tétrarchie, Maximien prend le surnom divin d'Hercule et règne sur l'Italie, sur la Rétie, sur l'Afrique et sur l'Espagne, quand Constance Chlore reçoit la Gaule et la Bretagne. Soldat attaché aux traditions, il collabore avec zèle aux persécutions contre les chrétiens ordonnées par Dioclétien. En 305, il abdique volontairement à Milan et se retire en Lucanie. Mais l'ambition de son fils Maxence le fait sortir de sa retraite et le pousse à revêtir illégalement la pourpre impériale. Vers 310, Constantin, le fils de Constance Chlore et époux de Fausta, fille de Maximien, revendique. Contraint de prendre la fuite, il se suicide à Marseille.