NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg
NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg
NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg
  • Charger l'image dans la galerie, NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg
  • Charger l'image dans la galerie, NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg
  • Charger l'image dans la galerie, NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg

NAPOLEON III (1852/1870) - 1 Franc Tête laurée - 1866 BB, Strasbourg

Prix normal
€82,90
Prix réduit
€82,90
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/NAPOLÉON III EMPEREUR. Tête laurée à gauche signée Barre.

R/EMPIRE FRANÇAIS / 1 – F. de part et d’autre de l’écu orné d’un aigle posé sur un foudre, entouré du collier de la Légion d’Honneur, le tout posé sur un manteau couronné que brochent une main de Justice et un sceptre.

Argent - 23 mm - 5,00g - G.463 - F.215/02

Charles Louis Napoléon Bonaparte ou Napoléon III est né le 20 avril 1808 à Paris et meurt le 9 janvier 1873, exilé en Angleterre. Neveu de Napoléon Ier, il devient le premier président de la République en 1848 puis empereur des Français en 1852, titre qu'il conserve jusqu'à la chute du Second Empire en 1870.

Ses premières tentatives de coup d'État, mal préparées (Strasbourg en 1836, Boulogne-sur-Mer en 1840), échouent. Condamné à l'emprisonnement au fort de Ham, dont il s'évade en 1846, il est élu représentant du peuple après la révolution française de 1848 puis président de la République. Son coup d'État du 2 décembre 1851 lui permet un an plus tard de restaurer l'Empire en devenant Empereur des Français, mettant ainsi fin à la Deuxième République. Face à l'opposition des républicains, des libéraux tels Adolphe Thiers, de certains monarchistes et des catholiques (après l'unité italienne), il donne à son pouvoir la forme d'un « Empire autoritaire » qui s'atténue après 1859 pour laisser place, progressivement, à un « Empire libéral ».

Les tensions avec la Prusse aboutissent au piège de la dépêche d'Ems et à la guerre franco-allemande de 1870, qui scelle la fin du Second Empire. Le 2 septembre 1870, Napoléon III est capturé lors de la bataille de Sedan. Le 4 septembre 1870, la Troisième République est proclamée. Napoléon III part en exil en Angleterre, où il meurt en janvier 1873.