RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790
RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790
RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790
  • Charger l'image dans la galerie, RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790
  • Charger l'image dans la galerie, RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790
  • Charger l'image dans la galerie, RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790

RÉVOLUTION FRANCAISE. 5 mai 1789/5 novembre 1799 - Médaille Confédération des François. ASSEMBLÉE NATIONALE. 14 juillet 1790

Prix normal
$78.01
Prix réduit
$78.01
Prix normal
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

A/A PARIS LE 14 JUILLET/ 1790. La France sous les traits d'une femme couronnée prêtant serment sur la Constitution posée sur un autel inscrit A LA/ PATRIE. Derrière l'autel, la Liberté, tenant un drapeau surmonté d'un bonnet phrygien ; à gauche de l'autel, la Félicité assise à gauche, tenant un caducée ailé, sa corne d'abondance à côté d'elle ; derrière, la foule sur le Champ de Mars. Dans le ciel le signe astrologique du lion. Signé GATTEAUX.

R/CONFÉDÉRATION/ DES/ FRANÇOIS dans une couronne de chêne.

Cuivre - 29 mm - 15.58g - Hénin.142

Le 14 juillet 1790, à Paris, les Français commémorent en grande pompe le premier anniversaire de la prise de la Bastille. La Fête nationale du 14 juillet perpétue le souvenir de cette fête, qui, elle-même, commémorait la prise de la Bastille.

Pour des motifs divers, chacun dans le pays est désireux de clore la Révolution entamée de façon pacifique avec l'ouverture des états généraux. Les députés, qui se sont depuis lors érigés en assemblée nationale constituante, ont beaucoup légiféré, modernisé les structures administratives et mis sur pied un projet de monarchie constitutionnelle. 

Le roi Louis XVI, son épouse Marie-Antoinette et la cour s'en accommodent contraints et forcés. Il s'agit de célébrer ce grand moment d'unité retrouvée.